ARTISTE

Né en 1966 dans les Ardennes, Vincent LIBECQ obtient le diplôme de sculpteur ornemaniste à vingt ans à l'école de Saint-Quentin. Dès lors et pendant 5 ans, il se perfectionne dans la restauration des monuments historiques et enrichit son savoir faire particulièrement sur le bois et la pierre. Il travaille sur le fameux chantier de la Place Stanislas à Nancy. Dans les années 90, il débute la création d'une série personnelle. C'est une période de recherche : modeler, tailler, sculpter sur toutes sortes de matériaux devient son occupation principale. En plus du marbre et du bois, il multiplie les essais autour de l'acier et des métaux et commence à exposer.

Le métal s'impose à lui, par le raccourci et les possibilités qu'il propose dans le processus de création.


En 2000

Naissance d'une série de sculptures métalliques et 1ère exposition personnelle de grande envergure à Toulouse. Grand succès pour "les Métalliques". Ainsi, au bout d'une décennie de travail et de réflexion et encouragé par l'engouement du public : Le métal devient son matériau de prédilection.


De 2000 à 2006

"Les Métalliques" s'exposent et s'exportent à travers le monde. Ses oeuvres sont présentées pendant deux années à l'Espace Capitole à Toulouse. Pendant ce temps, LIBECQ continue de découper, plier, souder, recycler dans son atelier et en sort des créations originales. Le "Buste de l'entonnoir" obtient le 1er prix au Salon de Fousseret après des artistes comme Toutain ce qui lui apporte une reconnaissance régionale. Le "Taureau Métallique", entièrement constitué de clous, lui ouvre les portes de la galerie Daudet à Toulouse.


2004

Naissance des sculptures monumentales.
A 40 ans, LIBECQ s'attèle aux grands formats, "La Coccinelle", "Le Mage", "Sancho Pansa", "Le Coq". Cette dernière a été créée et présentée lors de la Coupe du Monde de Rugby. A travers ces sculptures Monumentales, une nouvelle ère s'ouvre pour l'artiste.
LIBECQ artiste authentique est terriblement impliqué dans son époque : ses métalliques tous formats figuratives ou abstraites (brut ou couleur) nous propose une immersion dans son imaginaire où les objets de récupérations sont transformés en oeuvres métalliques. Il nous invite au ‘voyage de la récup à l’oeuvre d’art’. C’est ce qu’il nomme sa Mécanique du Rêve. Site web: http://www.fullmetallibecq.com.


2006 à 2010

L'exposition permanente des monumentales dans l'espace public de la ville de Toulouse permet à l'artiste une plus grande visibilité sur la scène internationale.
Très productif et fort de ce succès, Libecq arrive à Paris dans les années 2010


2010 à 2013

2010 marque l'arrivée de Libecq à Paris.
- 3ème Prix du jury à la biennale animalière de Rambouillet en 2010.
- Son travail est remarqué au Grand marché d'Art Ccontemporain de Paris Bastille sur le thème de la récup.
- La Galerie Monod à Paris l'expose ensuite.
- Il est sélectionné au Grand Palais à Paris dans le cadre d'Art en Capital.
- La Galerie Artitude à Paris (village suisse) le choisit pour une esposition permanente sur la scène nationale et internationale.